24/08/2012

Pré de février

 

Le corps du prunier

noir dans la vierge prairie

le givre matinal

l'herbe fauve

comme un îlot silencieux

qui danse

entre hiver et printemps

un vol de moineaux

une poignée de cris frêles

au creux de mes mains

le ciel d'anémone

les pages de soie feutrée

¨dans tes yeux et sur ta peau

tout près de moi

je passe

un souffle sur les branches de mélèze

la clairière s'illumine

un premier matin du monde

 

 

 

19:45 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Zénith

 

  • L'ombre du chocard
  •                                                                    sur la table granitique
  • au sommet de l'arête
  • la tiédeur de la roche
  • qui emporte mes pensées
  • mon regard
  • vers la maison du ciel
  • les gentianes et l'eau forte
  • de leur bleu profond
  • les fissures de la paroi immobile
  • dans le soleil
  • le temps
  • s'est fait
  • grave et transparent
  • comme ton regard
  • sur le zénith de nos existences

 

19:43 Publié dans Culture, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Orchère en pente douce-Hérens

 

Le soleil blanc sur l'arête de granit

Les névés comme des épées luminescentes

Les chamois blottis dans les anfractuosités herbeuses

Et le vent

doux et léger

et le pierrier

muet et pesant

et les champs de rhododendrons

leurs calices de liqueurs rosées

et le bisse qui serpente

et suit les renflements de la vallée

et le pas

souple et vivant

battements magiques

 

 

 

19:42 Publié dans Culture, poésie, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |