Jean-Marc Theytaz - Page 2

  • Frisson du soir

    Imprimer

    La brise du soir

    sur la vallée

    cousue d’ombre noire

    L’oeil de la chevêche

    au centre de l’instant suspendu

    L’étoffe du ciel

    qui se brise

    comme un vitrail fumé

    Ton pas s’imprègne

    dans le sol humide

    Ton poignet d’hostie blanche

    sur la mousse verte

    écrit de douces mélodies

    Murmure coloré du ruisseau

    Une mésange bleue

    s’est posée 

    sur la plus haute branche

    silence sur une lame d’acier

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Ombre en marche

    Imprimer

    Landes résineuses

    qui s’enfuient à l’horizon

    cris enfouis dans l’espace argileux

    rivières et solitudes souterraines

    je marche

    lentement

    inexorablement

    sur le dévers du jour

    le dos courbé

    le corps traversé

    de flammes soufrées

    la parole délitée

    en quête

    d’une lumière azurée

    native et céleste

    mon ombre me suit

    me dépasse parfois

    creuse aussi ma tombe 

    ne m’abandonne jamais

     

     

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Instant blanc

    Imprimer

    Pelisse de neige et de vent

    la montagne sort de la nuit

    tremblante et fragile
    Dans les alpages blancs

    la lumière vibre

    légère

    sur les branches des arolles

    Le lièvre variable s’est glissé

    et lové dans la courbe d’une racine

    Le tétras agite ses ailes

    calligraphie mouvante

    dans l’air bleu

    atomes et scintigraphies 

    tourbillonnantes

    le silence englobe

    l’heure arrêtée

    la gorge du mont

    ravale ses peurs

     

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire