17/05/2017

Gel à la Fousquienne

Dans l'étang de la place Fousquienne

les corps des roseaux se sont raidis

la surface de l'eau est immobile

la lumière s'est vitrifiée

gel de janvier

16:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Tinos la sauvage

Roches basaltiques

perdues dans la solitude

des dolines

vignes abandonnées

courant sur la terre ocre

pierrailles rouillées

dans la prairie desséchées

Les hibiscus chantent

ma douleur

l'icône de la sainte Vierge de Tinos

me lave de mes souffrances

de mes errances

16:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Orphelins

Le fil de vie s'es rompu

père et mère s'en sont allés

maintenant leur lumière

brille dans le temple obscur du quotidien

il faut s'accrocher aux liens indélébiles

qui nouent les êtres

entre invisible et  visible

retrouver une fontaine

qui puisse déaltérer les orphelins

faire revenir les êtres en-allés

16:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |