Sommeil blanc (22/01/2021)

Le champ de neige

sous un soleil blanc

est tombé

dans un sommeil 

de silence

et de craie poudrée

le lièvre variable

y a abandonné

des traces légères

vaporeuses et diaphanes

Les lichens accrochés

aux écorces rouges

des mélèzes

écrivent 

en pointillé

le mitant du jour

l’épaisseur transparente

des mots et de l’âme

l’évanescence 

d’un temps

toujours à recommencer

 

 

16:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |