Nuit éphémère (03/08/2021)

Matérialité de la nuit vivante

voile d’obscurité

sur le fleuve endormi

oscillations légères

dans les eaux lunaires

poignée d’étoiles orangées

jetées dans le miroir de tes yeux

sous l’écorce blanche des bouleaux

les pulsations de ton âme fluide

comme le vent du soir

viennent mourir

sur la verte forêt

23:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |