Atmosphère (24/09/2021)

Pépiement de la lumière

sur la mer grésillante

Dans la crique de Paranga

danse le soleil infini

lape des vagues d’éternité

se balance entre 

les palmiers  crachés de sable
gris rosé

Le chemin serpente

entre les monolithes

longe la côte silencieuse

les embruns frappent

le corps 

mouillé d’air marin

les pleins et déliés de l’instant

composent une mélodie

tendre et fragile

fulgurance

d’une blessure primordiale

14:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |