Brasier (14/11/2022)

Incandescence automnale

le corps et l’arbre

flammes charnelles

enveloppes sensuelles

d’où s’envolent

l’âme légère

du pèlerin solitaire

la pensée granitique

de l’orpailleur du soir

Je me retrouve

toile frémissante

d’une lumière crépusculaire

dans la fragrance 

de la mer immense

21:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |