Forêt de mon trépas

Imprimer

Forêt lustrale

au petit matin

lumière de colchique

et de vanille de Madagascar

j’y découvre

des géométries intimes

des labyrinthes secrets

des mythologies intérieures

des déclarations d’amour

des tempêtes de mots

quotidiens et frais 

Forêt de mes errances

de ton histoire

celle qui m’a emmené jusqu’à demain 

forêt de mon trépas

j’y habite pour toujours

Lien permanent Catégories : Culture, poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.