Frais parfums

Imprimer

Farandole d’ailes blanches

le silence s’est posé

dans l’herbe humide

pruniers et cognassiers

pommiers et poiriers

couvrent la plaine

de feuillages luxuriants

le paysan s’est mis à la fauche

les andains vont exhaler

de frais parfums

venus de l’enfance

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.