Aérien

Imprimer

Joubarbe vivante

à même l’arolle calciné

par la foudre 

lichen rampant

sur le granit argenté

lit de mousse soyeuse
oú se reposer à jamais

ton prénom m’ouvre

l’infini du jour écarlate

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.