Tilleul

Imprimer

Le soleil d’après-midi

feuille de tilleul

miel d’arrière-été

retourne mon coeur

près de la tendre odeur

de l’enfance en-allée

Il est doux

le vent tiède des souvenirs

l’ange fragile

qui se pose sur les vagues

du lac endormi

il est peut-être

l’heure de partir

comme luciole

dans la nuit sauvage

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel