Venise mauve

Imprimer

Cathédrales de lumière
au centre du jour

campaniles enracinés

dans un ciel de transparence

lagune aux mille reflets

le silence est immobile

le temps vacille

il devient  vertical

ascensionnel  spirituel

une naissance crépusculaire
m’arrache à la terre noire

de ma pesanteur

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.