• Soir couchant

    Imprimer

    Ciel d’humus

    et de paille fine

    sentier d’aubépine

    l’ombre coule

    sur le val assoupi

    la voix du vent

    emporte nos secrets

    de lune

    ronde et rousse

    je dessine

    sur tes blancs poignets

    de vastes mappemondes

    des fleuves chamarrés

    tes yeux

    au soir couchant

    me boivent

    jusqu’à la lie

    des souvenirs

    aux ailes de libellules

    ouvrent

    les portes de la mémoire

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Écume matinale

    Imprimer

    Les mâchoires nocturnes

    se desserrent

    l’herbe blanche
    dans sa carapace de givre

    se détend lentement

    une légère brise

    lèche encore la vallée

    un soleil feutré

    traverse les frondaisons

    l’écume matinale

    court

    le seuil d’un jour nouveau

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Improbables promesses

    Imprimer

    Bleuets immortelles

    et mauves lilas

    fleurs fanées

    sur le seuil du jour

    les serments ont perdu

    leur mémoire d’un temps

    l’amour vibre

    sur la surface du lac endormi

    des reflets divins écrivent

    d’improbables

    promesses de paradis fleuris

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire