Pleine lune

Imprimer

Les burins des vents nocturnes

ont creusé les paysages

et landes désertes de l’obscurité
la pleine lune orangée

s’est perdue

dans les ciels dramatiques
de la blanche insomnie

la lumière est marbrée

comme nos ombres

sauvages et fragiles

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.