Transparence

Imprimer

Ecouter

près du ciel myosotis

les ruisseaux de lumière déferlante

les transparences de la brise

les bourgeons veloutés des aulnes

prendre entre les doigts

les parfums des anémones

les vols fluides des lucioles

la blancheur nacrée de tes poignets

le printemps lisse sa douceur

le bosquet respire 

lentement

une délicate oraison

au fil du jour passant

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.