Lever du jour

Imprimer

La rosée sur l’herbe

du matin blanc

Une nébuleuse en expansion

La nacre sur ton corps

encore endormi

La brise se lève

Dans les églantiers

des fleurs roses 

fines et fragiles

écrivent 

le lever du jour

Tes paupières se soulèvent

Une lumière d’or

pleut sur mes lèvres

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.