Air

Imprimer

L’engoulevent

la forêt lustrée

de chênes et de pins odorants

la mélodie flûtée du bocage

Le jour s’est fait lumière

parfum et vagues marines

 

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.