Apparition

Imprimer

Miettes d’or et d’argent

jetées dans l’eau verte

de l’étang clair

Hosties mangées

à même l’aube naissante

La brise

est de liqueur douce
qui éveille

nos cœurs meurtris

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.