Murmure

Imprimer

Lune orangée

bouquet d’étoiles sauvages

orchis vanillés 

à l’oeil craché de sang

les chauve-souris écrivent

dans l’obscurité

 

d’étranges farandoles

ondes volatiles

dans la nuit de satin

lichens et soyeuses fourrures

le vent sec apporte du désert

d’inattendus voyages

des songes et des anges

venus de la blanche montagne

 

 

 

 

Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.