Jean-Marc Theytaz - Page 4

  • Nuit éphémère

    Imprimer

    Matérialité de la nuit vivante

    voile d’obscurité

    sur le fleuve endormi

    oscillations légères

    dans les eaux lunaires

    poignée d’étoiles orangées

    jetées dans le miroir de tes yeux

    sous l’écorce blanche des bouleaux

    les pulsations de ton âme fluide

    comme le vent du soir

    viennent mourir

    sur la verte forêt

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Nuit d’été

    Imprimer

    Murmures assourdis

    d’une nuit sauvage

    ronde et fruitée

    qui voyage en moi

    éclate de peaux juteuses

    une mûre 

    écrasée dans ma main repliée

    fermentation nocturne

    marc de raisinés

    mots silencieux

    amputés de leurs ailes

    de papillons blancs
    douceur d’une eau

    lumineuse
    et labile

    je bois cette obscurité 

    ondulante

    à gorge déployée

    mourir avant le petit matin

    sans cris 

    nisouffrance

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Lumière défunte

    Imprimer

    Coulures de lumière rouge

    sur la forêt de mélèzes

    le soleil défunt pleure

    ses dernières larmes

    la nuit entre en moi

    danse 

    au milieu de la clairière

    débordant de silence
    les portes de l’absence

    s’ouvrent lentement

    soleil blanc

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire