poésie

  • Alchimie

    Imprimer

    Torréfaction nocturne

    macérat d’orange

    et de tabac blond

    mon errance se retrouve

    écrasée sous la lourde pierre

    du moulin à vent

    et ses chouettes effraies

    je traverse minuit

    en prière

    sur des genoux ensanglantés

    la rivière est en étiage

    les farios aux flancs argentés

    meurent sur  le sable de plomb
    sur les roches moussues

    viennent s’éteindre

    des étoiles de mer azurées
    des lichens mordorés

    poussent sur ma peau fragile

    au petit matin

    ultime respiration

     

     

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • Labours

    Imprimer

    Ciel céruléen

    mottes de terre éventrée

    l’aube ouvre ses portes

    lentement

    sur la plaine silencieuse

    les labours sont fumants

    dans la tiédeur du matin

    et la transparence de la rosée

    le paysan sarcle et charrue

    l’argile originel

    une faible brise

    caresse pâturages 

    et douces collines 

    l’homme aux mains calleuses

    scrute le sol

    il faudra bientôt semer

    la ronde des saisons

    et des lunaisons

    entraînent dans les jours

    leur ronde concentrique

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire
  • La mort du soleil

    Imprimer

    Le sang mauve
    de la vigne

    le ciel veiné 

    de vives marbrures

    les connexions cosmiques

    dans la voûte étoilée

    des liens invisibles

    tissent le jour défunt

    j’attends 

    la mort du soleil

    à la lisière silencieuse

    de la clairière

     

    Lien permanent Catégories : poésie 0 commentaire